Le nombre d’enfants accueillis dans notre structure permet de recréer une ambiance chaleureuse et familiale.

Notre projet pédagogique implique la description d’une ligne de conduite, d’une politique et d’une cohésion dans la prise en charge globale des enfants dans le respect de leur développement psychique et physique.

A l’âge de la petite enfance l’enfant a encore besoin de la présence de l’adulte pour assurer sa sécurité affective et physique, lui prodiguer les soins nécessaires individualisés et l’accompagner dans ses découvertes et ses apprentissages.

Notre projet éducatif est structuré en tenant compte du fait de l’âge des enfants accueillis correspond à quatre grands apprentissages fondamentaux : la marche, la parole, la séparation de l’enfant de son lieu familial et la propreté.

Notre but est de permettre à l’enfant de découvrir et de développer ses compétences personnelles et sociales dans un cadre collectif en vue de contribuer à son bien-être et de le guider vers l’autonomie. L’enfant doit se sentir libre de choisir suivant ses affinités et ses goûts, le copain, le jeu ou l’activité. L’enfant accompagné par l’adulte apprend petit à petit à faire seul, en ayant conscience de ses possibilités et de ses limites.

Nous offrons à l’enfant un espace de socialisation de qualité où l’enfant peut vivre des expériences nouvelles, différentes de celles qu’il vit dans sa famille, en allant à la rencontre d’autres enfants, d’autres adultes professionnels . A partir des activités d’éveil qui lui seront proposées par un personnel qualifié, l’enfant acquerra, à son rythme, les connaissances nécessaires à son bon développement. Il se préparera ainsi à affronter la vie scolaire.

 

Les parents sont considérés comme des partenaires indispensables à l’accueil de leur enfant. La notion de parentalité constituera une composante du projet éducatif. L’enfant et sa famille seront respectés dans leur individualité, leurs croyances, leurs valeurs. Pour cela nous souhaitons accompagner les parents par exemple dans les premières séparations importantes d’avec l’enfant et d’offrir à cet enfant un lieu chaleureux où il rencontrera des amis de son âge, pour jouer, apprendre, créer et se développer. A l’arrivée de chaque enfant à la crèche une période d’adaptation est proposée aux parents afin d’instaurer une relation de confiance.

Enfin nous veillont à ce que la vie en collectivité pour ces enfants se déroule en fonction de son âge et de son développement tout en respectant son rythme.

 

 

Projet pédagogique

 

 

 

– Avec les autres enfants

 

Préparer l’arrivée d’un enfant avec les enfants présents est une façon de respecter les uns et les autres. Nous proposons d’annoncer simplement l’arrivée de «untel», de le nommer, de parler de lui, de façon à ouvrir le groupe à l’enfant qui arrive, à lui faire une place.

 

– Préparation du lieu d’accueil

 

La structure d’accueil est organisée pour que l’enfant trouve facilement la place qui lui est réservée : son nom, une étiquette avec un dessin qu’il choisit quand c’est possible, sa chaise, son porte manteau, son lit, d’éventuels dispositifs spécifiques à la nature d’un handicap….

 

– L’arrivée de l’enfant et de sa famille

 

Ce moment doit s’adapter en fonction de chaque famille. Le temps prévu pour cette rencontre doit pouvoir être modulable. Noter les observations recueillies de façon à mettre du lien et de la cohérence pour les accueils suivants.

 

– Le séjour de l’enfant

 

La notion d’accueil s’instaure aussi dans la durée. Tout au long du séjour de l’enfant nous faisons connaissance, rien n’est figé, les relations se nouent, les comportements évoluent, le regard sur l’enfant doit pouvoir sans cesse se renouveler, les relations s’enrichir mutuellement.

 

Pour favoriser un développement harmonieux et privilégier l’autonomie de chaque enfant, au sein de notre lieu de vie et de jeux, l’enfant sera invité à être l’artisan de son propre développement. Il ne sera pas soumis au suivi d’un programme et les acquisitions de l’enfant pourront se faire selon son rythme. Notre lieu pourra être un espace où l’enfant existe par lui-même, fait des découvertes sur lui, les autres, le monde extérieur.

L’équipe éducative lui proposera :

– activités de manipulation : emboîté, empilé, traverser,

– activités de psychomotricité pour acquérir la connaissance de l’espace avec son corps : jeux d’équilibre, d’orientation, de déplacement : monter, grimper, courir, sauter, ramper

– activités de langage,

– sensibilisation à la musique et aux chansons : les comptines, les chansons ; les jeux de doigts,

– approche du livre : les imagiers, les ateliers de lecture,

-les jeux d’imitations : dînette, poupes, ferme avec ses animaux,

-les jeux de constructions : légos, « kapla », brique en carton,

-les jeux d’eau.

-le matériel et les jouets « Montessori »  dédié petite enfance

 

Ces jeux et ces jouets sont en accès libre pour les enfants pour favoriser la découverte et l’expérimentation. Ils seront disposés à hauteur des enfants dans le mobilier prévu pour. Ainsi les plus petits pourront participer aux activités des plus grands et à l’envers. Chaque enfant sera respecté dans son propre rythme de développement et agira selon ses envies.

L’enfant quittant l’établissement d’accueil du jeune enfant vers un autre univers, nécessite habituellement l’organisation de la continuité des actions notamment autour des réseaux mis en place. La phase de préparation à ce départ, comme pour tous les autres enfants d’ailleurs, est une étape importante pour faciliter l’intégration et ainsi la réussir. Avec les parents, le personnel de l’établissement d’accueil du jeune enfant, les intervenants extérieurs et professionnels de la nouvelle structure (instituteurs, éducateurs,…) sont tous concernés pour œuvrer ensemble, dans la continuité, pour accompagner ces enfants vers ce nouveau défi.

 

* Le sommeil

Le rythme de sommeil de chaque enfant sera respecté. Il retrouvera son lit, son doudou ou sa tétine. L’encadrement veillera à ce que chaque enfant dorme suffisamment et puisse à tout moment se reposer ou simplement être au calme s’il ne veut pas dormir.

Avant l’endormissement, l’encadrement préparera l’enfant par un retour au calme. Il restera dans la chambre pour sécuriser l’enfant au moment de l’endormissement. Des lits bas permettront aux plus grands de se lever seuls en fin de sieste. Pour les plus petits des lits à barreaux assureront la sécurité physique. Les bébés seront couchés dans les « turbulettes » sans couvertures ni coussins. Les volets du dortoir ne devront pas être fermés complètement pour pouvoir surveiller le sommeil des enfants régulièrement (toutes les 7-10 min).